a) Dans quelles conditions a-t-on recours à l'euthanasie ?

L'euthanasie s'adresse en particulier aux personnes atteintes de maladies graves évolutifs ou mettant en jeu le pronostic vital ou en phase avancée ou terminale, ainsi qu'à leur famille ou à leur proches.

- Les maladies les plus précises, le cancer avec 63% et la démence avec 16%.

- En milieux hospitaliers, 1500 décès par an sont dûs à un arrêt des soins.

Aux Pays-Bas, le mardi 10 avril 2001, une loi légalisant l'euthanasie a été votée et approuvée. Les Pays-Bas sont ainsi devenus le premier pays au monde à légaliser définitivement cette pratique médicale controversée.

Mais, la légalisation de l'euthanasie a été assortie de plusieurs conditions. Les médecins devront s'assurer que le malade est affligé de "souffrances insupportables", qu'il n'a aucun espoir de survie et qu'il veut effectivement mettre fin à sa vie. Ils devront ensuite se soumettre au contrôle de commissions régionales chargées de veiller au respect de ces conditions.

Les mineurs entre 12 et 16 ans auront également la possibilité de recourir à l'euthanasie, s'ils bénéficient de l'accord de leurs parents. Pour les jeunes âgés de plus de 16 ans, ce consentement parental ne sera plus nécessaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site